• Hope

« Pour que les mentalités changent » PROJECT RESCUE OCEAN et HOPE main dans la main

Dernière mise à jour : mars 21


Le deuxième semestre de partenariat entre HOPE et l’association Project Rescue Ocean débute : les étudiants organisent un clean up day au lac de Pampulha à BELO HORIZONTE au Brésil, où l'un des campus de SKEMA Business School est implanté.


PROJECT RESCUE OCEAN BRASIL & HOPE
MARDI 19 MARS 2019 à 12H30
AU LAC DE PAMPULHA – BELO HORIZONTE

Pourquoi organiser le « CLEAN UP DAY » ?

Ce projet a pour but de sensibiliser à la préservation de l’environnement et à l’intérêt de prendre soin de jeter nos déchets dans des poubelles adaptées. Si on demande de répondre simplement à la question « Pourquoi le Clean up ? » Pas de meilleur résumé que le fameux slogan de Project Rescue Ocean « Pour que les mentalités changent ».


Quelle est le partenariat entre HOPE et Project Rescue Ocean ?

Après avoir organisé le nettoyage de la plage de la Gravette en Mars 2018, avec l’association Project Rescue Ocean, les étudiants de HOPE ont souhaité pérenniser le partenariat avec l’association en impliquant le campus de Belo Horizonte. Ainsi chaque semestre, un étudiant membre de HOPE devient représentant de Project Rescue Ocean au Brésil : il est en charge de faire deux événements (dépollution ou sensibilisation) et de gérer la page Facebook de l’association. Après avoir organisé une dépollution pour le World Clean Up Day et une journée de sensibilisation au sein du centre pour enfants défavorisés « Tecendo A Vida », Marine a passé le relai à Emy, qui organise ce mardi son premier événement du semestre.


A propos de Project Rescue Ocean:

Association environnementale de loi 1901, créée par Benoit Schumann et née des réseaux sociaux.

Initialement, Project Rescue Ocean n’était autre qu’une page Facebook. Au bout d’un an et au vu de l’ampleur qu’elle prenait, celle-ci a été officiellement transformée en association.

Son but est de sensibiliser le grand public, en particulier la jeunesse, sur l’état de l’environnement du littoral. Mais également de mener des actions concernant les plages, les mers, mais aussi les rivières, les fleuves et les océans. Car tous sont étroitement liés.

En deux ans, Project Rescue Ocean compte plus de 16.500 followers qui suivent l’association via les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter et YouTube.

Sans oublier des centaines de participants aux actions et aux conférences que mènent l’association.

55 vues0 commentaire