• Hope

On a donné notre sang ! On vous dit tout


Source de l'image : Behance.net


Pourquoi avons-nous donné notre sang?


L’Établissement français du sang (EFS) lance régulièrement des appels d’urgence pour renouveler ses stocks. Les produits sanguins sont irremplaçables et vitaux, ils sont aussi bien utiles dans les situations d’urgence que pour les maladies chroniques, mais aussi pour fabriquer des médicaments. Si vous hésitez encore, on vous donne de bonnes raisons de donner votre sang !


Donner son sang c’est sauver des vies


Le don de sang permet de soigner plus d’un million de malades chaque année en France. Une personne qui donne son sang régulièrement peut sauver environ 1 000 vies au cours de son existence. Les produits sanguins sont utilisés pour certaines maladies du sang, comme la drépanocytose ou les cancers, en obstétrique (lors des accouchements difficiles par exemple), lors d’interventions chirurgicales, pour fabriquer des médicaments et bien plus encore.


Donner son sang peut vous être utile


Petite raison égoïste : donner son sang permet d’avoir une analyse de sang gratuite (avant tout don de sang, certains examens biologiques sont nécessaires dans le but de vérifier si le sang du donneur contient assez de fer et ne contient pas des agents infectieux). Donner son sang permet aussi de réduire le risque de développer certaines maladies (cancers, crise cardiaque, hypertension…) et d’avoir un sang plus propre (à chaque prélèvement, l’individu perd en moyenne 250 mg de fer, ces pertes permettent à l’organisme de libérer une quantité importante de déchets).


Un jour, c'est vous ou l'un de vos proches qui peut avoir besoin de sang


Personne n'est jamais à l'abri d'une maladie ou d'un accident. Un jour, il se peut que vous, vos parents, vos enfants ou vos amis aient besoin d'un don du sang. Et ce jour-là, vous serez heureux de savoir que d'autres personnes ont donné le leur.


Quelles sont les modalités du don de sang ?


Qui peut donner son sang ?


Toute personne reconnue médicalement apte au don par le médecin de l’EFS, âgée de 18 à 70 ans et pesant au moins 50 kilogrammes, peut donner son sang. Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4. Entre 2 dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum.

Vous ne pouvez pas donner votre sang si vous êtes atteint de maladies du cœur, des vaisseaux sanguins ou de la coagulation, d’insuffisances respiratoires comme l’asthme sévère, du diabète traité par insuline, de maladies graves, chroniques ou à rechute

Pour savoir si vous êtes éligible au don du sang, vous pouvez faire le test de l’EFS ici : https://dondesang.efs.sante.fr/puis-je-donner?quiz=0&etape=0.


Où donner son sang ?


38 500 collectes sont organisées chaque année par l’EFS dans ses 175 lieux d’accueil en France. Des collectes sont aussi organisées dans des communes ou dans des collectivités : établissements d'enseignement, administrations et entreprises, établissements militaires.

Toute l'année, la liste des sites de l'EFS, leurs horaires d'ouverture, ainsi que la liste des collectes organisées sur l'ensemble du territoire, sont consultables sur le site internet de l'EFS : www.dondusang.net.


Donner son sang, comment ça se passe ?


Il faut compter en moyenne 45 minutes à 1 heure pour faire un don du sang. Le prélèvement en lui-même dure moins de 10 minutes. Il faut ajouter à cela la durée de l’entretien préalable avec un infirmier ou un médecin, puis le temps de repos (20 minutes), au cours duquel le donneur reçoit une collation.


Notre expérience


Le jeudi 18 février 2021, nous avons été donner notre sang à la Maison du don Crozatier de l’EFS (adresse : 21 Rue Crozatier, Paris 12e). Tout d’abord, à l’arrivée, de nouveaux masques nous ont été distribués. Nous avons ensuite eu un court entretien individuel pour établir une fiche d’identité (avec nom, prénom, adresse, numéro…) puisque ce don du sang était une première pour la plupart d’entre nous ! Puis on nous a invité à remplir un questionnaire d’une cinquantaine de questions afin de déterminer notre éligibilité.


Pour ceux qui donnaient leur sang pour la première fois, un premier petit test (sur le doigt, comme ceux que font les diabétiques) s’impose pour vérifier si nous étions aptes à donner notre sang, et notamment pour vérifier si on avait assez de fer. Le questionnaire rempli et ce premier test effectué, nous avons eu un entretien individuel avec un médecin. Ce-dernier est chargé de vérifier le questionnaire précédemment rempli. Il pose également des questions supplémentaires et nous explique comment va se dérouler le don.


Après toutes ses étapes, nous avons enfin pu donner notre sang. Ce don consiste en une piqûre dans le creux du coude. On nous a aussi donné durant le prélèvement une balle dans la main qu’il fallait serrer pour faire couler le sang plus aisément. L’infirmière a d’abord prélever 5 tubes pour des analyses et pou enlever certains microbes présents sur la peau, puis elle a remplit une poche qui constitue le don final. On nous a prélevé en tout environ 500ml. Pendant le prélèvement on avait droit à des bouteilles d’eau, du jus de pomme et de raisin.


Nous tenons à remercier infiniment les médecins et infirmières ainsi que tout le personnel médical. Ils se sont montrés très accueillants et bienveillants (on a même pu faire un blind test pendant que les infirmières nous prélevaient notre sang !).


A la fin du prélèvement, nous avons attendu environ 10 minutes pour éviter tout malaise. Puis nous avons eu droit à une petite collation, à manger et à boire (des canettes, des barres de chocolat, des crèmes vanille/chocolat, des viennoiseries etc). En tant normal leur réfectoire est ouvert mais, en raison de la situation sanitaire, il a du fermer ses portes.


Il nous a été déconseillé de faire toute activité sportive dans les 24 heures qui suivait notre don et de rester longtemps debout immobile.


Pour aller encore plus loin, nous vous proposons de revivre cette expérience à nos côtés, en vidéo cette fois :